CRÂNES DE PAPIER

CRANES PAPIER DE SOIE 3 FORMAT PAYSAGECette série des « Crânes de papier » fait l’objet d’une installation de dimensions variables, elle est dans la droite ligne de mes recherches. Elle explore la forme accumulative d’un même motif, le concept « notre portrait d’humain » et la tentative de la représentation du temps.
« …Le crâne est tombé de la toile et a pris son envol. Il est là, bien présent, en volume dans l’espace et en grandeur nature. Il constitue un motif modulaire, variant sans cesse tout en restant le même. Les crânes ont tous le même modèle structurel pourtant aucun n’est tout à fait identique à l’autre mais nos os sont bien tous de la même couleur. Les crânes de papier tiennent le même propos que les « Vanités » et nous rappellent notre terrible fragilité, notre condition provisoire, éphémère.

L’os nous parle aussi de notre ultime habit, de ce dernier manteau qui nous laisse suprêmement égaux…
Bien que très fin et délicat, le papier de soie, a de bien belles qualités : douceur, sensualité, préciosité, légèreté. Il sert à protéger les choses fragiles. Cela fait de lui le papier parfait pour « emballer » le crâne et ce dernier en absorbe toutes les qualités et les restitue.
Les frêles crânes de papier sont délicats, légers, précieux et silencieusement poétiques.
Une transformation a eu lieu.
Le papier de soie n’est-il pas devenu papier de « soi » ?… »

Marie Carnévalé / octobre 2013.

**************************************************************************************************

La vidéo ci dessous présente l’installation de 20 crânes dans la galerie Le Tube de l’Université Jean Jaurès à Toulouse en 2017.

Cliquez sur ce lien :

https://player.vimeo.com/video/239067965

 

 

**************************************************************************************************

**********************************************************************************************************

Publicités