PEINTURE/Mécanique du riz

« …DÉCOMPTE OU LE TRAVAIL DE LA DISPARITION

Il n’y a plus rien ou presque,
Il n’y a plus de visage ni de corps,
Il n’y a plus de chair et même plus d’os,
Il n’y a presque plus rien,
Reste le décompte… »

L’intégralité du texte est disponible  sur la page « Textes d’Expo ».

 

 

Publicités